Bienvenue!

Bienvenue sur les-dinosaures.fr ! Nous sommes le meilleur site francophone en matière de dinosaure et nous fournissons de l'information d'actualité.

Accueil / Requins / Requin-lutin

Le requin gobelin

https://www.entrepecheurs.com/encyclopedie/poissons-d-eau-de-mer/requin-lutin-222458

Que la vérité soit dite, les humains ne connaissent que très peu de chose concernant le requin-lutin. Quoique l’on sache certaines choses avec certitude à son sujet, il existe une multitude de détails qui ne demande qu’à être découverte. Malgré que l’on ait encore beaucoup à apprendre au sujet de ces magnifiques créatures, leurs apparences physique nous est familière et nous sommes certainement capable d’identifier le requin gobelin s’il se présente dans les alentours.

Ce requin ce distingue des autres requin par son apparence insolite qui est caractérisé par un museau proéminent. Il s’agit du seul membre vivant de la famille des Mitsukurinidae et est régulièrement apellé un “fossile vivant” puisque ces ancêtres remontent aussi loin que la période du crétacé et qu’il a conservé ses caractéristiques primitives. Son nom scientifique fait honneur aux deux personnes qui ont collaborées à sa découverte à la fin du 19eme siècle: Kakichi Mitsukuri et Alan Owston. Il appartient à l’ordre des Lamniformes et au genre Miniaturisa.

Caractéristiques physiques

La coloration, le museau et la dentition du requin-lutin est ce qui lui confère son apparence unique et le rend si facilement identifiable. Croyez le ou non, la couleur de ce requin varie de gris-rose à rose gomme baloune. Plusieurs croient que cette couleur particulière est inhabituelle chez un requin, ce qui est plutôt vrai et le rend si original.

Un requin transparent

Afin de rendre les choses encore plus intriguante, la couleur de ces requins ne provient pas de pigments rose dans leurs peau. En fait, le requin gobelin possède une peau translucide qui nous permet de voir le sang oxygéné à travers ces capillaires. Pour être bien formel, un capillaire est un minuscule vaisseau sanguin. Essentiellement, et jusqu’à un certain point, nous pouvons voir à travers la peau de ce requin. Cela est plutôt invraisemblable!

Museau unique et structure des dents

Le museau et la dentition de ce requin sont tout aussi unique que la couleur de sa peau. Le requin-lutin à un museau surplombant qui est énormément allongé tout en étant aplati lui donnant l’apparence d’une lame. Les longues et minces dents exceptionellement tranchantes du requin gobelin sont connectées à sa délicate machoîre saillante. Certains décrivent même ces requins comme ayant la bouche en dents de scie. Afin de complexifier d’avantages les choses, le museau de ce requin est saupoudré d’ampoules de Lorenzini, qui sont de minuscules électrorécepteurs leurs permettant de capter les champs électrique. En raison de la forme et de l’aspect de son nez caoutchouteux et de ses dents bien affûtées, il a reçu plusieurs petits surnoms notamment “requin elf” et “requin lutin”.

Caractéristiques extérieure unique

Tandis que plusieurs parties de son corps sont hautement prononcées, ce n’est pas le cas de tout son anatomie externe. Le corps de ce requin peut être aisément décrit comme flasque alors que sa peau est très douce. En outre, les différents groupes musculaires du requin gobelin sont sous-développé et il possède de petits yeux. Les nageoires de ce requin divergent également des autres requins car bien qu’il possède de larges et arrondies ailerons anales, les lobes ventrales de ses nageoires caudales assymétriques ne sont pas bien développés et par conséquent n’offrent qu’un faible angle de poussée. Cette caractéristique est généralement présente chez les requins qui nagent paresseusement. Lorsqu’il est question de la grosseur de ce requin, la longueur moyenne est d’environ 5 pieds (1.6 mètres) ; on a cependant déjà repêcher un spécimen faisant 12.6 pieds (3.8 mètres). Cette longueur particulière à été enregistrer chez un mâle mais il est plausible de penser que les femelles ont la capacité de croître encore plus.

Habitat

En se basant sur ses attributs physiques, il est de bonne croyance que ces créatures sont effectivement paraisseuse et qu’il préfère nager en eaux moyennes. On les retrouves principalement sur le talus continental ainsi que dans les canyons et les monts sous-marins à une profondeur qui varie de 40 à 1 200 mètres (130 à 3 940 pieds). Toutefois la grande majorité des spécimens que l’on a attrapés nagaient à des profondeurs de 60 à 280 mètres (200 à 920 pieds) aux larges des côtes du Japon. De fait, près de la moitié des requins gobelins connus ont été repérés dans les eaux du Japon, surtout a Sagami et dans la baie de Suruga. Les autres observations, bien qu’ils soient très rares, ont eu lieu en Afrique du Sud, à Kaikura, en Nouvelle-Zélande et à Madeira. On peut en déduire que le requin-lutin habite le Pacifique, l’Atlantique et l’océan Indien.

Alimentation et tactiques de chasse

Les préférences alimentaires du gobelin font toujours l’objets de vérification chez les scientifiques en biologie marine, on a cependant réussi à investiguer l’estomac de certains requins. Dans quatres pays différents (Japon, Afrique du sud, Australie, Nouvelle-Zélande), les chercheurs ont fouillés l’estomac de 7 requins gobelins avec l’espoir de démystifier leurs habitudes alimentaires. Au Japon, ils ont découvert des vestiges partiellement digérées de vertèbres, ailerons de raies, tendons et muscles ainsi que des restes de crabes. Les estomacs examinés d’Afrique du sud contenaient quant à eux du crabe, de la pieuvre et du poisson. L’estomac d’un requin-lutin relativement large ne contenait quant à lui seulement que les déchets d’un poisson téléostéen. Malgré qu’il est rare de pouvoir analyser le contenu de l’estomac de ce poisson, on sait qu’il se nourrit majoritairement de céphalopodes, de crustacées et de poissons téléostéens.

Emplacements de chasse

Plusieurs des animales que l’on a retrouvé dans l’estomac du lutin vivent au milieu de la colonne d’eau et donc la théorie actuelle est que ce requin préfère également passer le plus claire de son temps à marauder en eaux moyennes bien que l’on ait précédemment cru qu’il était un chasseur de fond.

Machoîre saillante

Un des traits les plus intéressant du gobelin est la façon qu’il a de mordre sa source de nourriture. Sa bouche s’étend à l’extérieur de son corps et peut même bouger indépendemment. Une capacité vraiment incroyable!

Comme mentionné plus haut, le requin gobelin à le museau couvert d’ampoules de Lorenzini et de petits yeux. On pense que ses yeux sont assez petits pour pouvoir détecter le moindre vacillement de ses proies et que ce système fonctionne avec les ampoules afin de l’aider à trouver de la nourriture. Nous n’en sommes pas complètement sur, mais il semble que le requin-lutin demeure immobile jusqu’à ce qu’une proie s’aventure à proximité et c’est à ce moment qu’il lui tend une ambuscade en utilisant sa machoîre extensible, son aspiration pharyngée et son électroréception.

Accouplement et progéniture

Les scientifiques ont déterminés que ce poisson est ovovivipare. Les embryons éclosent à partir des oeufs de la mère alors qu’ils se trouvent toujours dans l’utérus et celle-ci accouche lorsque les petits sont prêts. Malheureusement, il s’agit de la seule information que nous disposons actuellement concernant ses habitudes de reproduction.

Interaction humaine

Le requin-lutin est incontestablement une créature particulière et fascinante. Et bien que l’on croit qu’il existe de nombreux gobelins dans les mers, les humains n’ont guèrent la chance de rencontrer ce requin réservé et mystérieux très souvent. Il est victime de la pêche commerciale au Japon mais dans une mince mesure. Lorsqu’un requin gobelin est capturer, c’est généralement parce qu’il est blesser ou mort. Curieusement, son étrange machoîre suscite l’intérêt de collectionneurs qui payent jusqu’à 4 000$ pour l’acquérir.

Sources

  1. “Goblin Shark Animal Profile.” Kids' Games, Animals, Photos, Stories, and More, 22 Oct. 2015, kids.nationalgeographic.com/animals/goblin-shark/#goblin-shark-jaw.jpg.

  2. dinosoria.com. “Requin Lutin.” Naissance. Invention De L'Ecriture. En Images. Dinosoria, www.dinosoria.com/requin_lutin.htm.